agence web

Il faut définir un siège social en lançant sa boîte

Nombreux sont les étapes à suivre de la création au lancement d’une entreprise ou d’une boite. L’une des phases clés c’est la définition de son siège social. Un choix qui se fait mieux après l’établissement de son business plan. Voyons voir de plus près.

C’est quoi un siège social

Le siege social, comme son nom l’indique, est l’adresse fixée dans les statuts. On peut aussi le répertorier comme adresse administrative ou domicile juridique. En résumé, le siège social d’une quelconque entreprise est l’adresse, la domiciliation officielle indiquée sur tous les courriers et les factures. Les décisions importantes, des SAS ou SARL, sont souvent prises à cette adresse. Le choix du siège social ne constitue pas la décision la plus légère. Au contraire, c’est l’une des étapes les plus importantes lors du lancement de sa boite. Tout simplement parce que des conséquences juridiques peuvent s’en découler. C’est le siège social qui détermine la nationalité de l’entreprise. Et c’est aussi lui qui indique le tribunal compétent en cas de fraudes fiscales ou de litige.

N’oubliez pas de déclarer votre siège social

Lors du lancement de votre boite ou en cas de changement d’adresse, il est capital, de déclarer son siège au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés). C’est nécessaire pour l’immatriculation de l’entreprise. Cette opération se fait auprès du Greffe du Tribunal de commerce. La nécessité est alors la jouissance de l’adresse déclarée comme siège social. Mais attention, le dossier soumis au Greffe doit impérativement contenir une attestation de domiciliation signée par le président.

Ce qu’il faut faire pour obtenir un siège social

Nombreuses sont les solutions pour obtenir son siège social. Si la société est propriétaire du lieu où elle est fixé, l’obtention peur se faire par acquisition du bien correspondant à l’adresse mentionnée dans le statut, c’est-à-dire l’adresse administrative. Une autre option est envisageable à l’instar de la domiciliation du siège social. Dans ce cas, deux possibilités s’offrent: passer via une société de domiciliation commerciale ou au domicile du représentant légal de la boite.